projet d'aide aux jeunes talents Index du Forum
projet d'aide aux jeunes talents
Ce forum a pour but d'aider les jeunes talents à percer dans le monde littéraire.
 
projet d'aide aux jeunes talents Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Texte concour hiver

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    projet d'aide aux jeunes talents Index du Forum -> projet d'aide aux jeunes talents -> Coin divertissement. -> Concours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kyhael
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2010
Messages: 305
Localisation: Chez moi

MessagePosté le: Dim 2 Jan - 13:59 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

D'abord un grand merci à la participante UNIQUE... Irina, merci d'avoir fait l'effort de participer de m'avoir envoyée ton texte. C'est le dernier concour que je fais.

Son texte :



Pourvu que l'hiver soit éternel  
 
 
 
Il neige encore aujourd'hui. Je suis coincé chez moi à cause de ça. Bon, pas si coincé que ça puisque j'ai quand même pu sortir faire la fête avant-hier soir ... mais il n'y a pas de bus, je n'ai aucune envie de me geler alors je reste chez moi.

J'écoute Archive depuis hier soir, sans rien faire d'autre, juste regarder par la fenêtre. Quelquefois je me roule une clope.


Les flocons sont tellement petits que je ne les ai pas remarqués tout de suite, et puis au début je les ai pris pour des gouttes de pluie. Ils tombent trop lentement pour de la pluie. Je les regarde tournoyer et s'accumuler, là, en bas, et blanchir tout ce qui fait le parc. Ils se posent sur le métal du garde-corps, me considèrent un instant, de l'autre côté de la vitre, et puis disparaissent. J'aimerais bien être comme ça, moi aussi, pouvoir m'introduire dans l'intimité de certaines personnes, et puis repartir sans bruit, emporter avec moi les secrets que je viens de leur voler.


En fait, c'est surtout à la fenêtre d'une certaine personne que j'aimerais me poser.


De l'autre côté du petit parc, il y a une autre rue, de vieux immeubles aux toits blancs. Je peux voir les voitures passer sans avoir à me lever de mon canapé défoncé. A vrai dire, aucune voiture ne roule. Il y a parfois des personnes qui passent, à pied, en scrutant chaque millimètre carré de sol avant d'y poser un orteil. Un gamin et une pimbêche ont réussi à s'étaler de tout leur long depuis hier, les autres sont plus malins.


Je n'ai plus mal au crâne, juste mal au cœur. C'est ridicule et minable, mais je n'arrive pas à changer ça.


Je connais le morceau par cœur à force de le passer en boucle, mais j'ai toujours autant de frissons, la respiration qui se coupe pendant le silence. So fuck you anyway … Je suis nul en anglais, mais à force d'écouter j'ai saisi les paroles. Je me demande à qui elles s'adressent. En fait je n'en ai rien à faire. Seulement j'aurais envie de les dire, moi-même, envie de les lui dire, en le regardant dans les yeux.


En soupirant, je passe une main dans mes cheveux et dégage mon visage. Putain de bordel de merde, mais qu'est-ce qui m'arrive ? Je ne ressens plus rien et en même temps je me sens mal, et bien.


C'était juste n'importe quoi. Juste une soirée comme ça. Je ne bois jamais d'alcool, jamais. Et ce soir-là, je ne sais pas, j'étais avec des gens avec qui je ne traîne jamais, je me suis dit que c'était une exception, et que ça n'allait pas me tuer. J'en ai fait, des erreurs, et certaines dont j'attendais des conséquences bien pires que celle d'avant-hier. Comme quoi il faut toujours se méfier de tout.


Quand je suis arrivé ils étaient déjà quelques uns, assis sur des fauteuils un peu raides, un premier verre posé sur la table basse au milieu, discutant de tout et de rien. Je suis remonté me prendre un verre, et puis je me suis joint à la bande. D'autres sont arrivés plus tard. Nous passions une bonne soirée, même si je n'arrivais pas à m'intégrer, j'étais assis là avec eux, et je les écoutais parler. Tout allait bien.


There's a look on your face ... Les flocons deviennent fous et virevoltent de plus en plus vite. Mon cœur accélère aussi. J'inspire profondément et cherche le briquet qui a glissé quelque part sous mes jambes. Je le retrouve dans le fond du canapé et rallume ma cigarette.


Et puis un mec est arrivé. Il avait l'air un peu soûl. Deux filles le suivaient : une petite blonde plutôt moche et une grande brune élastique. Ils ont débarqué sans faire attention à nous d'abord. Et puis comme ils commençaient à danser sur la musique d'ambiance, se collant aux murs et entre eux, nous les avons regardés. Je savais bien que c'était une mauvaise idée, mais inévitablement ils se sont approché et ont voulu nous faire danser avec eux. Quelques uns ont acceptés, les plus imbibés du lot. Pendant ce temps, un gars de la bande s'est moqué de moi parce que je ne buvais pas d'alcool. Il m'a traité de petit joueur et m'a mis au défi de boire un verre d'une couleur assez douteuse. N'ayant jamais pu résister à un défi, j'ai accepté aussitôt.


Je souffle lentement la fumée qui me brouille le paysage hivernal. Plus j'y pense et plus je me trouve stupide.


Les trois qui nous avaient rejoints étaient dans un état assez avancé, et le peu de musique, aussi nulle qu'elle soit, leur suffisait à se déhancher et s'embrasser les uns les autres. De temps en temps ils revenaient pour nous chercher. L'alcool aidant, ou simplement la folie, j'ai fini par céder quand la grande brune est venue me prendre les mains. Elle avait un je ne sais quoi dans la voix, ou peut-être dans sa façon de parler ... au début, j'ai pensé qu'elle était une Erasmus. Je l'ai laissée faire, même si ses mains qui glissaient sur ma taille me rebutaient déjà. Je ne me souviens pas de son nom, je sais juste qu'elle sentait l'alcool à trois kilomètres alentours. Elle a commencé à me mordiller le cou, sans que je comprenne ce qui se passait. A côté de nous, ou plutôt contre nous, sa copine blonde s'était emparée d'une fille de notre bande et l'embrassait à pleine bouche, malgré les petits rires gênés de ma camarade. Le gars de la bande des trois s'est collé à moi. A ce moment-là, je crois, j'ai compris que j'étais fichu.


Comment moi j'avais pu me mêler de cette façon à des inconnus ? Comment avais-je pu me laisser tripoter de la sorte ? Pourquoi mon cerveau n'était-il pas allé jusqu'au bout de son envie de fuir ? Pourquoi avais-je eu l'impression que tout cela me plaisait ?


Tant que cela restait avec les trois, il n'y avait pas de problème, mis à part le fait que nous étions tous en train de virer nymphomanes. Même le gars ne me dérangeait pas trop ... et pourtant même les filles les moins difficiles grimaçaient en le voyant approcher tant il était laid. Le gros soucis a été de réaliser que j'étais dans les bras de Nathan. Ce cher Nathan qui passe sa vie à se payer la tête du monde. D'ailleurs je ne l'aurais pas imaginé une seconde prendre un gars dans ses bras, lui qui avait toujours des vannes douteuses sur les hommes qui aiment d'autres hommes. Encore moins moi.


Dans ma tête, c'était la panique. Tous les neurones qui n'étaient pas noyés tentaient de sauver leurs collègues et essayaient de convaincre mes muscles de leur obéir. Sauf que ça ne fonctionnait pas. Après maintes vérifications que je devine plus ou moins discrètes, j'ai été sûr et certain qu'il s'agissait bien de Nathan, et puis de moi. Et on était là, moi dans ses bras, avec les autres qui se tripotaient. Les yeux de mon vis-à-vis me regardaient, lui je ne sais pas. J'étais en colère contre mes neurones : à ceux qui n'étaient pas noyés, je reprochais d'avoir résisté à l'alcool, ou peut-être en voulais-je davantage à ceux qui l'étaient, pour m'avoir si lâchement abandonné. Ce que je voulais, c'était fuir, loin, très loin de ce gars qui allait réaliser trop tard et nous faire regretter à tous les deux d'être sortis de chez nous ce soir-là.


There's a look on your face I would like to knock out Merde, qu'est-ce que je regrette. Merde, qu'est-ce que j'aimerais revenir en arrière. Merde, pourquoi je ne l'ai pas viré ? J'aspire une longue bouffée qui ne parvient même pas à me griser un peu. La vie, parfois, ça ne va pas comme on veut. Nous sommes comme des flocons qui voudraient se rendre quelque part : peu importe ce que l'on souhaite, nous n'avons aucune incidence sur notre propre chemin, notre propre vie.


Oublié, son humour homophobe, oubliée, notre mésentente, il fallait bien faire quelque chose. Il n'a pas fait ce que je voulais. Je ne demandais pas grand chose, juste qu'on me laisse tranquille. Rien, jamais rien ne se passe comme je l'aurais souhaité. J'ai échappé un râle d'alcoolique quand il a empoigné mes cheveux, rien de plus.


Je le déteste, putain, je le hais. Et je m'en veux au moins autant qu'à lui d'avoir bu, de m'être mis dans cet état, d'avoir été aussi faible. There's no light in your eyes and your brain is too slow


J'écrase le bout incandescent de ma cigarette sur mon coude. La chaleur traverse mon pull, atteint ma peau. Mais je sais bien que mes yeux pleuraient avant que je ne le fasse. Je suis ridicule, pathétique, malade, foutu. Je suis faible. Bordel, je hais ce mot : faible. Pourtant c'est tout ce qui me reste à faire : reconnaître ma faiblesse, vivre avec tant bien que mal. Finalement, tant que je ne le vois pas, tant que la neige me coupe physiquement du monde, tout va bien. Ma tête peut continuer à se battre en pensée avec le souvenir de ses baisers, avec mes remords, avec mes hontes, lui n'en sait rien. Il l'ignorera aussi longtemps que les flocons tomberont.


So fuck you anyway.


Pourvu que l'hiver soit éternel.
_________________
NOUVEAU BLOG :
http://de-feu-et-de-sang.skyblog.com

Un annuaire pour répertorier votre histoire...
camilledu64250
Je le tiens avec deux autres personnes...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Jan - 13:59 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
IrinaDT-VDD
Correcteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 86

MessagePosté le: Lun 3 Jan - 23:07 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

Bah mince alors ... 

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Enzya
Auteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 137
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 00:35 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

Magnifique texte. Le mien était à mi-chemin... Mais mon fichu bras en écharpe m'a empêché de le terminer à temps...

En tout cas bravo Irina, ce texte m'a fait frissonné !


Revenir en haut
MSN
elodanto


Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2010
Messages: 85
Localisation: vaucluse

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 17:18 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

Très beau texte. En ce qui me concerne, j'ai été débordée ces derniers temps et je n'ai eu le temps de rien...

Kyhael, je pense qu'il ne faut pas que tu te décourages et que tu proposeras un autre concours avec peut-être, un sujet qui inspire plus.

Okay Embarassed
_________________
mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier


Revenir en haut
Kyhael
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2010
Messages: 305
Localisation: Chez moi

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 20:35 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

Non j'arrête ! C'est bon entre Halloween et là, faut pas déconner !
_________________
NOUVEAU BLOG :
http://de-feu-et-de-sang.skyblog.com

Un annuaire pour répertorier votre histoire...
camilledu64250
Je le tiens avec deux autres personnes...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Enzya
Auteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 137
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 21:14 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

moi il m'inspirait beaucoup, la neige m'a toujours inspiré... 

Revenir en haut
MSN
IrinaDT-VDD
Correcteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 86

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 21:25 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

C'est dommage Kyhael, mais je comprends.
J'aimerais bien lire ton texte, Enzya, si tu le finis. Tu crois que tu pourrais le poster ici ? (je te demande aussi ton avis, Kyhael, puisque c'est tout de même ton concours)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Enzya
Auteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 137
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 21:42 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

je te l'enverrais par mail puisque le concours est terminé, j'pense le finir d'ici ce week end (escargot de l'écriture)

je comprends cependant la reaction e Kyahel c'est énervant de s'investir pour rien, j'le sais bien !


Revenir en haut
MSN
Kyhael
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2010
Messages: 305
Localisation: Chez moi

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 22:57 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

Oui tu peux le poster ici, je suis pas à ça près et tout le monde pourra le lire... Enfin, si certains viennent lire !
_________________
NOUVEAU BLOG :
http://de-feu-et-de-sang.skyblog.com

Un annuaire pour répertorier votre histoire...
camilledu64250
Je le tiens avec deux autres personnes...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Déborah
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2010
Messages: 715

MessagePosté le: Jeu 6 Jan - 19:36 (2011)    Sujet du message: Texte concour hiver Répondre en citant

de toute façon ya deja de moins en moins de monde sur le forum donc forcement le concours... :/
_________________
Là où les autres ont échoués, je réussirais !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:03 (2018)    Sujet du message: Texte concour hiver

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    projet d'aide aux jeunes talents Index du Forum -> projet d'aide aux jeunes talents -> Coin divertissement. -> Concours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom